Serge DOH, Ivorian Diaspora et COGID pour les enfants de Côte d’Ivoire

 

Monsieur Serge Doh
Initiateur du projet



OPERATION DIASPO BOURSE
c'est aussi ça, être humain...


Bourses d’études : les Ivoiriens de la diaspora pensent à leurs frères


A l’initiative de Serge Doh, un Ivoirien installé aux USA depuis de longues années, un formidable mouvement de solidarité est en train de se mettre en place en faveur des élèves et étudiants issus de milieux sociaux défavorisés. C’est à la sortie de l’église, un matin prés de Washington, DC que Serge, ancien champion d’Afrique de lancer de Disque installé au pays de l’Oncle Sam depuis près d’une décennie, a l’idée lumineuse de convertir sa dîme en aide financière pour les élèves. Objectif : permettre aux jeunes frères sans moyen de faire leurs études et de participer ainsi au développement du pays. En effet, la jeunesse, et mieux encore, celle qui est sur les bancs, constitue l’avenir de notre pays fortement ébranlée ces dernières années, par la guerre et une crise économique qui n’en finit pas de perdurer.

Depuis le début des années 1980, la crise économique a déversé dans la rue des quantités de pères de familles. Raison pour laquelle, les cas sociaux se comptent par milliers dans nos établissements scolaires. Des organismes nationaux et internationaux existent, qui offrent bourses d'études et aides financières aux côtés de l’Etat. Mais cela n’est évidemment pas suffisant. « L’Etat-providence a plus que fait ses preuves. Nous devons apprendre à nous prendre en charge en créant spontanément un formidable élan de générosité », dixit Serge Doh. Joignant l’acte à la parole, Serge décide de mettre ses maigres moyens à la disposition des plus démunis d’entre les cas sociaux, en espérant que cela fera tache d’huile, et que d’autres individualités ou associations de la diaspora s’engageront à « parrainer » un ou deux jeunes frères ou sœurs restés au pays.

Le principe du « parrainage » est simple. Serge offrira une aide à douze enfants, dont trois en zone ex-assiégée. Ces élèves, choisis sur la base de leur travail scolaire, recevront l’équivalent de la bourse gouvernementale cette année. Mieux, si ses filleuls mettent à profit ce soutien pour continuer d’exceller dans leurs études, le parrain s’engage à leur fournir la même assistance l’an prochain et l’année d’après. Ce mouvement de solidarité se poursuivra, avec l’aide de Dieu, jusqu’à ce que ces enfants terminent leurs études et décrochent leur premier emploi.

Pour cette année scolaire 2007-2008, précisément, il explique : « Avec un petit budget de un million deux cent vingt quatre milles francs CFA, j’ai voulu montrer la voie à suivre à mes frères et sœurs de la diaspora qui ont plus ou moins de possibilités ». Pour être éligibles, les candidats devront être issus d’un milieu défavorisé (avantage pour les orphelins& les filles), avoir de très bonnes notes et manifester de l’intérêt pour les études. Ils doivent être proposés par un enseignant ou le directeur de leur établissement. Enfin, sont concernés les élèves du primaire, ceux du premier et du second cycle du secondaire, ainsi que les étudiants de l’université et des grandes écoles. Les demandes peuvent être envoyées exclusivement sur le mail sergedoh@gmail.com. Bernadettebah@hotmail.com  ngbocho@yahoo.fr
Autre particularité, la remise de la bourse se fera dans la rédaction du journal dans lequel le bénéficiaire aura vu l'annonce il est donc important de mentionner le nom du journal dans lequel l’annonce a été lue. Voici donc une aubaine en début de l’année académique pour nos jeunes frères et sœurs en difficulté.

Serge Doh est convaincu qu’il n’y a pas plus grande satisfaction que celle qui consiste à savoir qu’on a aidé un démuni à réussir ses études. « C’est aussi ça, être humain », pense-t-il. L’idée à peine lancée, cet avis est partagé par de plus en plus d’Ivoiriens de la diaspora amis de la cote d’ivoire et associations qui se demandent pourquoi n’y avoir pas pensé plus tôt. Entre temps, les premiers bénéficiaires de l’opération baptisée « Diaspora pour la Côte d’Ivoire » seront bientôt connus.
Vous pouvez faire parvenir vos promesses de dons à Monsieur Serge DOH (Initiateur du projet) sergedoh@gmail.com.


« de l’Instruction naît la Grandeur d’une Nation »


Le Comité d'organisation


 


 
OPERATION DIASPO BOURSE
Serge DOH, Ivorian diaspora et la COGID


PROGRAMME DE BOURSE D’ETUDES 2007-2008
DIASPORA POUR LA COTE D’IVOIRE


Je parraine les études d'un enfant au pays


En vue de soutenir leurs frères et sœurs dans le besoin, les Ivoiriens de la diaspora ont décidé de lancer un programme d’aide scolaire consistant à fournir une aide financière à des écoliers, élèves et étudiants régulièrement inscrits pour l’année scolaire en cours (2007-2008).

Les critères de sélections sont les suivants :
- Etre issu d’un milieu défavorisé (avantage pour les orphelins & les filles)
- Avoir de très bonnes notes
- Manifester de l’intérêt pour les études

Les critères d’attribution sont les suivants :
- Etre proposé par un enseignant et le Directeur de son établissement (lettre datée et signée, motivant le choix)
 

DETAILS DE L’AIDE

Niveau

Aide mensuelle
(en F CFA)

Aide annuelle
(9 mois)

 Nombre de bénéficiaires

Montant total alloué

Primaire

5.000

45.000

4
dont 2 en zone ex-assiégée

180.000

Premier cycle :
collèges, centres techniques

10.000

90.000

3
dont 1 en zone ex-assiégée

270.000

2nd cycle :
lycées, écoles techniques

12.000

108.000

3

324.000

Supérieur :
université, grandes écoles

25.000

225.000

2

450.000

TOTAL

   

12

1.224.000


Une annonce sera publiée dans plusieurs quotidiens de la place et sur des sites Internet ivoiriens
Inscrivez vous et envoyer vos promesses de dons à :
sergedoh@gmail.com, Mr Serge Doh Initiateur du projet (USA)
Bernadettebah@hotmail.com, Mme Bernadette Bah, Coordinatrice en Côte d’Ivoire (Côte-D’ivoire)
ngbocho@yahoo.fr, Mme Edwige AITE, Responsable des affaires sociales et culturelles à la COGID (France)
Richard.Konan@yahoo.com, Mr Richard Konan, founder & President de Ivorian Diaspora (USA)


Sponsors :

RESTEZ CONNECTER AU PAYS AVEC UN NUMERO LOCAL.IVOIRIEN.


La Diaspora Ivoirienne en action

 
REMEMBERING OUR PAST,
ACKNOWLEDGING OUR PRESENT,
SHAPING OUR FUTURE.